Financement

Peut-on arrêter une LOA ?

Vous avez une location avec option d’achat et vous souhaitez arrêter le contrat ? C’est possible mais ça peut vous coûter très cher. Les contrats de LOA sont particuliers et il faut bien connaître leurs mécanismes pour pouvoir s’en débarrasser. Explications.

Arrêter une LOA, les conséquences

Pour ceux qui ne le savent pas encore, une location avec option d’achat ou LOA est un crédit-bail, il y a bel et bien le mot crédit dans la définition de ce financement. En fait, la concession propose à un automobiliste de rouler dans un véhicule neuf et pour financer cette location, il va s’appuyer sur ce que l’on appelle un bailleur (ou prêteur) qui va acheter le véhicule et le proposer par la suite en location à l’automobiliste. Simplement, pour financer cette location, il va faire signer à l’automobiliste un contrat de LOA avec derrière un crédit à rembourser.

Résultat, si l’automobiliste souhaite arrêter sa LOA, il est tenu de rembourser tous les loyers jusque la fin du contrat, autant dans ce cas garder le véhicule. Différentes solutions sont envisageables, à savoir restituer la voiture, revendre la voiture ou transférer la LOA. Les deux premières ont la particularité d’être coûteuses et la troisième est le bon plan du moment, à condition de trouver un repreneur.

Les solutions pour arrêter sa LOA

La première solution est mentionnée ci-dessus, à savoir rendre la voiture. Cela implique de rembourser les loyers et des pénalités de remboursement anticipé. Autrement dit, vous rembourserez plus cher que ce que vous auriez remboursé en gardant le véhicule, ce qui est tout simplement dissuasif et ça marche.

La seconde solution est de revendre le véhicule, chaque contrat de LOA précise le montant pour chaque mois qu’il est nécessaire de verser pour racheter le véhicule et clôturer le crédit. Il faut bien évidemment réussir à trouver un acheteur pour la voiture et qu’il soit prêt à rembourser la somme demandée. Cela ne peut intervenir qu’à partir du 13e mois, mais si besoin, l’automobiliste peut avoir recours à un rachat de crédit (en savoir plus).

Enfin, la dernière solution la moins coûteuse est de changer de locataire. C’est-à-dire que l’on procède à un transfert du contrat de LOA, il faut trouver un locataire souhaitant reprendre le contrat et la voiture et honorer les engagements. De simples frais sont appliqués au moment du transfert, quelques centaines d’euros tout au plus et cela permet de changer de véhicule sans aller jusqu’au terme de la LOA puisque c’est le repreneur qui s’en chargera.